Chercher sur notre site
Chercher


Lire le Gros Livre et les Douze et Douze

Bill W. , au Congrès international de Long Beach, CA, 1960

L’histoire de Bill qui a perdu son pantalon [extrait]

Bill W.: ‘J’étais dans une petite ville près de chez mon beau-frère. J’étais censé aller souper là. Je me suis mis à parler avec l’homme au garage ; j’ai oublié le souper ; j’ai oublié Lois.  C’était une soirée plutôt froide ; nous avions besoin davantage d’alcool pour nous tenir au chaud.  Et nous continuions de nous réchauffer. Je me suis enfin aperçu plusieurs heures plus tard que je devais me préparer pour aller souper chez mon beau-frère. Je me suis mis à marcher et soudain, je me suis rendu compte qu’il était temps d’aller me coucher.
 
Puis, humm, il y avait un champ du côté de la colline, parallèle à la rue et humm, je m’y suis dirigé et je me suis étendu, c’était une nuit hivernale et je me suis réveillé. Bonté divine, j’étais gelé.
 
Je me suis extirpé, j’ai monté la colline jusqu’à la rue principale, j’ai descendu la rue principale, j’ai regardé vers le bas et mon dieu, j’avais mon manteau et ma veste et ma – mais pas de pantalon ! En pleine rue principale de Yonkers, New York.
 
Mon beau-frère et Lois m’ont accueilli à la porte. Ils étaient bouleversés.
 
Et puisque j’étais un sans pantalon, la phrase non dite fut : « Où es-tu allé ? »
 
Savez-vous que le lendemain matin, nous avons retrouvé ce champ, et j’ai reçu l’absolution pour au moins un péché, alors que mes souliers et mon pantalon – les souliers côte à côte et le pantalon soigneusement plié là, sur le gazon où je m’étais endormi.
  
Même alors, sans le savoir, j’étais condamné à l’obsession, à la folie et à la mort, sans même le savoir.’