Chercher sur notre site
Chercher


Lire le Gros Livre et les Douze et Douze

Accès aux collections

Principes régissant l’accès aux archives des AA

Le matériel regroupé dans les archives des AA est accessible aux membres des AA et à des non-membres des AA dont l’intérêt est justifié, tels historiens, sociologues, etc. Mais comme il sied à un organisme anonyme, l’accès aux archives est contrôlé. Le comité pour les Archives du Conseil des Services généraux des Alcooliques anonymes a établi des règles et des principes. Chaque demande pour consulter le fonds d’archives doit d’abord être approuvée. Ce comité détient toute la responsabilité du fonds d’archives et il exerce l’entière autorité sur son utilisation.
 
De façon générale, les archives se doivent d’être le plus accessibles possible pour que les membres AA aient accès à l’héritage historique de leur organisation et de leur programme. Les chercheurs sérieux doivent aussi pouvoir y accéder. Toutefois, les contrôles sont nécessaires, d’une part pour garantir l’anonymat de toutes les personnes dont le nom figure dans la documentation archivée, en vue de se conformer à leurs souhaits et à la Tradition des AA ; et, d’autre part, pour protéger le matériel contre la perte, les dommages et la détérioration due au temps, à l’usure et aux conditions ambiantes. Les membres des AA sont toujours bienvenus au Centre des archives. Ils ont la possibilité d’y examiner une bonne sélection de documents et d’articles et de s’entretenir avec l’archiviste sur notre collection, sur les activités des archives dans leur propre région et sur la façon de tirer parti des ressources mises à leur disposition par le service des Archives du BSG.
 
Toutefois, si un membre AA ou un chercheur non membre désire avoir accès à un document précis dans les archives, il doit soumettre une demande écrite au comité du Conseil pour les Archives, en spécifiant quel genre de documentation qu’il désire consulter et dans quel but. Chaque demande sera considérée au cas par cas. Les administrateurs, les directeurs et les membres du personnel ont accès aux archives (sauf aux dossiers à accès limité) sans autorisation préalable, à condition toutefois de ne pas sortir le matériel hors des lieux.
 
Le comité du Conseil pour les Archives a imposé des restrictions dont certaines traitent de l’accessibilité et d’autres de l’utilisation des documents. La plupart de nos possessions ne sont touchées par aucune restriction d’accès, lorsque la permission a été accordée. D’autres, ne sont sujettes à aucune restriction, par exemple, tout membre des AA peut voir les originaux de tout matériel imprimé ou publié. Par contre, d’autres documents, pour différentes raisons tout à fait légitimes, ne sont pas accessibles en ce moment.
 
Certaines pièces sont directement accessibles mais il n’est pas permis de les copier. Par exemple, il est clair que toute correspondance d’un membre des AA ne peut être copiée. Les membres des AA peuvent lire les dossiers sur microfilm, mais leurs demandes doivent être « raisonnables et modestes » de l’avis de l’archiviste. Le comité d’Information publique ou toute autre entité des AA peut faire (ou faire faire) des copies des photos non soumises à des restrictions, ils doivent cependant en payer le coût. Certaines photos ne peuvent être copiées car les Archives n’en ont pas le droit légalement.
 
Le comité du Conseil pour les Archives comprend qu’une des principales raisons pour lesquelles les membres des AA souhaitent avoir recours aux archives est pour colliger des données concernant l’histoire de groupes ou de régions. Sur demande d’un groupe ou d’une région, l’information contenue dans nos Répertoires mondiaux et autres sources sera rassemblée. Cette documentation stimulera la mémoire des pionniers qui préparent les histoires. Cependant, le comité du Conseil pour les Archives suggère fortement qu’avant de faire une telle demande, un groupe devrait s’assurer auprès de ses membres que le groupe ne possède pas déjà ces informations qu’il aurait obtenues précédemment. Toute personne qui a des questions sur l’accès aux Archives pourrait les adresser au comité du Conseil pour les Archives.
 
Politiques d'accès aux documents sonores et videéos — Archives du Bureau des Services Géneraux des AA